Davy Beaudart

    La discrétion efficace

    IMG_7639

    Ce bosseur discret et humble dédie une grande partie de sa vie à la course au large. Son métier : gérant d’un chantier d’entretien de bateaux, essentiellement des engins de course. Son loisir favori, qu’il exerce avec succès depuis plus de 10 ans : régater, le plus vite possible ! Yves le Blévec et Davy Beaudart régatent ensemble de longue date : « il navigue super bien, quand il est sur le pont, je suis tranquille », confie le skipper Actual.

    Contrairement à de nombreux coureurs au large, Davy n’est pas ‘’tombé dedans quand il était petit’’. Il découvre la voile à l’adolescence, par le biais de ce qui sera son futur métier : « Avec mon père, nous avons récupéré un Pogo 1 ‘’cassé’’. Nous l’avons retapé et c’est là dessus que j’ai appris à naviguer, j’avais 15 – 16 ans. »

    Mais naviguer ne lui suffit pas. Davy aime la vitesse, les réglages fins, la compétition : le jeune morbihannais passe rapidement en mode régate… en Mini, en IRC, en monotypie, en équipage, en double. Et, en 2007, il se lance sur le circuit Mini, armé cette fois d’un Pogo 2 flambant neuf.

    Tête de flotte

    À la barre de ce nouveau bateau, Davy affiche de nouvelles ambitions et, dès 2008, il change de braquet, lâche le peloton pour rejoindre la tête de flotte. Vainqueur du Trophée Marie-Agnès Péron en 2008, 2009, 2010 ; 3e du Mini Fastnet en 2009 et 2010 ; 5e de la Mini Transat 2011… Davy apprivoise le large et ça lui va bien. « J’ai fait quatre saisons avec ce bateau. C’est là que j’ai appris à naviguer au large. Des années très riches… »

    Parallèlement au circuit Mini, il régate régulièrement entre deux bouées, notamment à bord du Mach 6,50 Actual.

    Patron

    Depuis, 2001, année où Davy a commencé à régater, il est à la tête, avec son père, du chantier naval Nautymor, basé à Hennebont. « Après mon bac, j’ai tout de suite travaillé avec mon père, au chantier. On accueillait essentiellement des teams professionnels. En 2007, j’ai mis en place un nouveau bâtiment. Et en 2011, j’ai tout racheté : immobilier et fonds de commerce. Depuis, je le développe. »

    Il est comme ça Davy, à terre comme en mer : il découvre, il apprend, vite, et il passe à la vitesse supérieure.

    Les coureurs au large représentent 70% de sa clientèle. C’est d’ailleurs en tant que « client » que Davy a rencontré Yves pour la première fois : il lui avait confié son Mini, en 2006.

    L’aventure Maximum

    Après un petit break, ce jeune « patron-skipper » se lance dans un nouveau projet de course au large qui lui va comme un gant : la construction d’un « Maximum » un plan David Raison à l’étrave volumineuse avec la Mini Transat 2015 en ligne de mire, mais en proto cette fois… et quel proto !

    « Je me suis vraiment éclaté à construire ce bateau et à naviguer avec. Ce furent deux très belles saisons, très prometteuses pour ce type de bateau même si, malheureusement, cela s’est terminé un peu trop vite pour moi sur la transat. » Avant son abandon sur la 2e étape de la Mini Transat 2015, Davy avait en effet quasiment tout gagné sur le circuit Mini depuis la mise à l’eau de son Maximum.

    Rêve de géant

    Le Morbihannais a également navigué avec Yves en Multi50 sur cette période-là, en convoyage d’abord, puis sur des Grands Prix. Et, l’an dernier, il était à bord de l’Ultim pour son convoyage vers l’Angleterre et la participation au « Tour de l’ile de Wight ».

    Davy a tout de suite trouvé sa place et la juste mesure de ce géant des mers. « Quand j’étais petit, je rêvais de faire des courses sur des gros bateaux comme l’Ultim. Alors quand Yves m’a proposé de faire The Bridge je n’ai pas hésité un seul instant ! Ce fut une très belle surprise ! Je suis super heureux de faire partie de l’aventure.

    Je serai « au moulin », j’aime ça, je m’entraine physiquement en vue de cette échéance. Et puis je serai aussi là pour mettre un peu d’ambiance ! »


    Découvrez le parcours des autres équipiers :

    Samantha Davies

    Jean-Baptiste le Vaillant

    Stan Thuret

    A la barre de l’Ultim Yves le Blevec

      Consultez les offres d'emploi du groupe Actual