Samuel MANUARD avec Yves, dans la Transat Jacques Vabre 2011

samuelmanuard__043868800_1120_06102011Samuel MANUARD est l’exemple même qu’il est toujours possible de se forger une destinée. De brillantes études de géophysique auraient pu le condamner à passer sa vie à parcourir les continents pour le compte de la recherche pétrolière.

Mais on n’oublie pas facilement que sa plus tendre enfance a été bercée par cinq années de croisière familiale sur l’Atlantique. Après quatre ans de bons et loyaux services, Samuel MANUARD décide donc de sauter le pas et de tenter l’aventure de la Transat 6,50. Mais quand on possède un bagage scientifique de son calibre, la tentation est grande de le mettre au service de sa passion. Non content de devenir coureur au large, Sam décide de devenir architecte et constructeur de son prototype. Son premier proto, le Tip-Top se révèle être un sacré bon marcheur et rapidement d’autres coureurs de la classe Mini font appel à lui.

L’autodidacte est devenu une référence dans le petit monde de la course au large : ce n’est pas tous les jours qu’on dispose d’un architecte constructeur qui continue de vivre une carrière de coureur. Son palmarès élogieux parle pour lui : en 2001, il termine quatrième de l’épreuve avant d’échouer en 2003, contraint d’abandonner sur démâtage alors qu’il a quasiment course gagnée.

C’est d’ailleurs sur la Transat 6,50 qu’il rencontre Yves LE BLEVEC… Ils ont beau être concurrents, ils se reconnaissent dans leur approche de la navigation, dans le goût de la technique et une certaine obsession du travail bien fait.

Hier concurrents, ils se retrouvent pour la première fois coéquipiers sur une grande épreuve océanique. Une association qui pourrait bien faire des étincelles.

PALMARÈS

2010 
4ème Route du Rhum (Class40)

2009
4ème Mini Fastnet

2008
3ème Transat Québec St Malo (Class40)

2007
Saison de course sur Trimaran ORMA Sopra
Transat 6.50
4ème Mini Pavois

2006
9ème Transat AG2R

2005
1er Min-Fastnet

2004
4ème Mini Med

2003
1er Giraglia Rolex Cup en A40
1er Mini-Fastnet
Transat 6,50 : abandon et vainqueur de la première étape

2002
4ème Mini Barcelona

2001
4ème Transat 6,50

2000
1er Triangle du Soleil (Circuit 6,50)

YVES LE BLEVEC : POURQUOI J’AI CHOISI SAM

« Tout d’abord parce qu’on s’est appréciés quand on courait l’un contre l’autre sur le circuit mini 6,50. Mais aussi, parce que la triple compétence de Sam peut être précieuse dans la conduite du projet.

Avoir quelqu’un qui a aussi le regard d’un architecte et d’un constructeur à bord est un sérieux atout. Et je sais que par ailleurs, c’est un régatier qui ne lâche rien : il est toujours sur le métier, toujours en recherche de performance. Sur la dernière Transat Jacques Vabre, j’avais demandé à Jean LE CAM d’embarquer avec moi. C’était une expérience fantastique et l’on garde toujours de très bons rapports. Mais quand on embarque avec un navigateur qui dispose d’une telle expérience, on a spontanément tendance à se mettre un peu en retrait.
Aujourd’hui le projet a deux ans et j’ai envie de le porter pleinement… Sam me paraît aussi la personne adéquate pour franchir ce nouveau palier. »