Une entrée qui fut un peu compliquée pour le skipper Actual puisqu’elle a été marquée par la casse de son écoute de grand-voile. Yves traversait en effet ce matin une zone où, à cause d’un très fort courant contraire, la mer est particulièrement formée. « Le bateau bouge beaucoup », témoignait-il, provoquant de violents à coup dans le gréement, et donc dans les écoutes.

En à peine 3 heures de temps, Yves a réussi à immobiliser sa bôme (opération très délicate) puis à rassembler le matériel nécessaire pour remplacer le palan cassé, tout en refixant une latte dont l’attache avait cédé sous le choc.

Le temps de réaliser cette manœuvre, le skipper Actual a dû sensiblement ralentir sa progression (il était alors à 2-3 nœuds), mais, dès 9h ce matin, il avait repris sa route.

Devant lui, une nouvelle dépression à contourner, au près… Dans les deux jours à venir, Yves devra composer avec une brise de 15 à 20 nœuds très instable avec, dans un nouveau passage de front mardi, des rafales à 35 nœuds. Ce dimanche, il fait cap à l’ouest, au près, jusqu’à un virement de bord programmé la nuit prochaine qui lui permettra de gagner vers le sud et les iles Falkland qu’il devrait doubler en fin de journée mardi.