THE BRIDGE est à l’origine un projet fou, un rendez-vous inédit : la célébration de 100 ans de fraternité entre la France et les Etats-Unis symbolisé par une course transatlantique inédite et historique entre le Queen Mary 2 et une flotte de trimarans géants sur les traces retour du débarquement de 1917.

Sur la ligne de départ de cette course inédite : Actual Ultim, Yves le Blevec et son équipage créé pour l’occasion. Beaucoup d’expertise, des profils particulièrement hétéroclites, une même volonté de recherche de performance sécuritaire, une indispensable cohésion humaine et une précieuse touche féminine : Yves le Blevec a choisi pour The Bridge des profils très différents et complémentaires. Aux côtés du skipper Trinitains :

Jean-Baptiste Le Vaillant : L’un des marins les plus expérimentés qui soit en multicoque océanique, il accompagne Yves le Blevec depuis la prise en main de l’Ultim rouge et noir. C’est l’une des pièces maitresses de ce quintet transatlantique.

Samantha Davies : Yves Le Blévec a toujours valorisé la diversité et la mixité pour constituer ses équipages, celui de The Bridge ne déroge pas à la règle avec la participation aussi précieuse qu’active de la solaire Sam Davies.

Davy Beaudart : « Born in Mini », comme 80% de cet équipage, Davy est aussi responsable d’un chantier de maintenance de bateaux de course. Ce perfectionniste humble et bosseur a vite trouvé sa place à bord du trimaran géant.

Stanislas Thuret : L’œil du team Actual sur cette Transat Ultim vs The Queen Mary. Ce cinéaste joue avec malice et profondeur de sa caméra pour montrer les émotions et les défis relevés par les coureurs au large.

Le 6 juillet 2017 à 22h28 Yves le Blevec et son équipage franchissent la ligne d’arrivée de The Bridge symboliquement installée sous le pont de Verrazano. Après 10j 09h 28min 56s de course, dont 90% face au vent… Actual Ultim est arrivé à New-York et boucle par la même occasion sa première transat en équipage.

Arrivée 4ème , l’Ultim signe une belle performance même si le différentiel de vitesse entre les Ultims engagés sur cette transat du centenaire n’a pas permis à Yves et son équipage de batailler au coude à coude avec les autres teams, mais cette transat a été aussi intense qu’efficace.