Les deux hommes se connaissent et s’apprécient de longue date. À eux deux, ils cumulent, entre autres, 3 tours du monde et quelques 36 Transats…

Première course pour Yves à bord de l’Ultim Actual. Les premiers jours de la Transat Jacques Vabre 2015 sont sportif, dans une météo très instable. Le duo navigue sous toilé pour éviter de se faire cueillir par de violents grains piégeurs. Le Golfe de Gascogne fini par être est dans le sillage de l’Ultim Actual. La compétition reprend ses droits.

A l’approche des alizées et après 6 jours de course le duo est contraint à l’abandon. Une pièce du vérin de hauban tribord a cassé : le risque de démâtage, d’une part et l’impossibilité de tirer le meilleur de leur bateau, d’autre part, les ont poussé à faire demi-tour.

Cette première semaine de course a été très riche d’enseignements en vu de l’optimisation de l’Ultim Actual. Une première expérience qui a permis de découvrir et d’apprivoiser ce géant des mers rouge et noir qu’Yves et jean-Baptiste n’ont pris en mains qu’un mois avant le départ.