L’adrénaline est montée d’un cran cette fin de semaine au sein du team Actual : une fenêtre météo s’était entr’ouverte pour un départ ce dimanche 29 octobre en vue du tour du monde à l’envers d’Yves le Blevec. Cette pression saine et constructive a permis au skipper trinitain de se mettre vraiment en situation de départ.

La brise a finalement fait ses valises, la pression est retombée, mais un « code orange » pourrait à nouveau être déclenché autour du 2 novembre.

Cela s’est joué à pas grand-chose

Yves Le Blevec, skipper Actual : « Ça va très bien, à part un gros rhume, mais qui se termine. Je passe du temps à étudier les fichiers météo avec Christian (Christian Dumard, routeur et météorologue, ndlr), c ela permet de se projeter dans la navigation à venir, c’est très constructif. Le temps passe vite. C’était vraiment intéressant de se mettre en situation de départ pour ce dimanche.
Cela s’est joué à pas grand-chose : vendredi matin, la situation météo a évolué favorablement. À chaque fenêtre de départ possible, il y a une véritable tension qui monte… et puis ça retombe.Il a donc vraiment fallu se projeter très vite sur un départ à 24h. Finalement, la fenêtre s’est refermée quelques heures plus tard. La descente vers l’Équateur aurait été très lente, il n’y a pas de vent du tout. »

L’équipe a fait un travail excellent, dans une très bonne ambiance

Donc, tu n’as plus qu’à enfiler ton ciré et partir…  « Oui, tout est bien sûr chargé à bord, mon sac est prêt. Ces dernières heures furent un excellent exercice de mise en situation. Nous sommes allés au bout de chaque détail. Nous avons coché toutes les lignes de notre job-list.

L’équipe a fait un travail excellent. Ils ont été hyper efficaces. Je les en remercie profondément. Et, surtout, cela s’est fait dans une très bonne ambiance. Ça me plait de montrer que l’on peut faire du très bon travail tout en gardant le sourire et de l’humour : c’est une belle réussite, un grand merci à eux ! »

Lundi, le team procèdera à d’ultimes vérifications de l’électronique, des outils de communication… Et l’étude des fichiers météo reprendra sa place centrale : la situation s’annonce à nouveau favorable en deuxième partie de semaine.