Originaire de Palaiseau en banlieue parisienne, Yves le Blévec passe son enfance les yeux tournés vers la mer. Dès que possible, il s’installera à La Rochelle puis à la Trinité-sur-mer pour se rapprocher du grand large.

Le pied à l’étrier

En amont de la Route du Rhum 1986, il débarque à la Trinité-sur-mer pour aider bénévolement le skipper Charlie Capelle à préparer sa transat en solitaire. Faute de moyen, ce dernier ne prendra finalement pas le départ cette année-là, mais, pour remercier Yves des heures passées à travailler à ses côtés, il l’embauche dans l’équipe de son tout nouveau chantier naval.
Pour la première fois, le jeune novice touche alors vraiment du doigt le monde de la course au large en participant notamment à la préparation du Fujicolor de Loïck Peyron, puis des bateaux d’Olivier Moussy, de Mike Birch. Ce sera d’ailleurs aussi l’occasion pour lui de rencontrer pour la première fois Nigel Irens, l’architecte de son futur Ultim…

Je voulais naviguer

« Là, j’ai appris le métier de constructeur naval. Je me suis familiarisé avec toutes les finesses du composite… Mais, mon objectif, c’était de naviguer. Le chantier n’était qu’un biais pour approcher le monde de la course au large et ça a bien fonctionné. J’ai été sollicité à plusieurs reprises pour intégrer des équipes techniques, mais je refusais : je voulais naviguer. Ça a duré 2 – 3 ans. J’ai ensuite j’ai participé à la création d’AMCO, un chantier naval spécialisé dans les Mini… », se souvient le skipper.
En 2001, il réalise son rêve. Il quitte le chantier et se lance sur le circuit Mini à bord d’un bateau acheté d’occasion. Actual, agence intérimaire basée à Laval, lui donne alors un coup de pouce. Ils ne se quitteront plus !

Reconnu

L’année suivante, Yves embarque comme chef de quart sur Orange pour son premier Trophée Jules Vernes, aux côtés de Bruno Peyron. A partir de là, il sera un marin reconnu par ses pairs.
Bruno Peyron refera d’ailleurs appel à lui en 2005 pour un nouveau tour du monde record réussi, toujours sur le Maxi Orange 2.
Du Mini au Multi
Sa première grande victoire, Yves Le Blevec la décroche en 2007 sur la Mini Transat. Un tournant, une confirmation… Après un court passage en Figaro Bénéteau, il se lance sur le circuit Multi50. Là, comme à son habitude, il découvre, apprend, construit et se lance, toujours avec humilité et détermination. À la clé, de nouveaux très beaux succès et quelques mésaventures, qui sont le quotidien de ceux qui osent…
En 2015, après six saisons en Multi50, le skipper trinitain et son partenaire historique, le Groupe Actual, décident de donner une nouvelle dimension à leur aventure commune en se lançant dans un défi extraordinaire : un tour du monde en solitaire en Ultim en 2019. Avant cela Yves le Blevec et le Groupe Actual s’engagent dans un défi totalement inédit en multicoque : le Tour du Monde d’Est en Ouest, record à battre : 122 jours 14h 3 min 49s. Après plus de 20 jours de mer et une belle avance sur le temps de référence Yves le Blevec avec son Ultim Actual chavire au large du Cap Horn. Le marin est sein et sauf, le tour du monde à l’envers se termine trop tôt mais le bilan est extrêmement riche humainement et l’envie de repartir est palpable.

Palmarès

2017 4ème The Bridge (Actual Ultim)
2016 3ème The Transat bakerly (Actual Ultim)
1er Record SNSM (Actual Ultim)
1er Voile de la Baie (Actual Ultim)
1er Spi Ouest France (Mach 6.50 Actual)
2015 Transat Jacques Vabre avec Jean-Baptiste Le Vaillant : Abandon (Ultim)
2014 2ème Spi Ouest France Intermarché (Mach 6.50)
3ème Grand Prix Guyader (Multi50)
2ème Tour de Belle-Ile (Multi50)
1er ArMen Race (Multi50)
3ème Trophée Prince de Bretagne (Multi50)
4ème Route du Rhum-Destination Guadeloupe (Multi50)
2013 2ème Armen Race (Multi50)
2ème Spi Ouest France Intermarché (Mach 6.50)
3ème Route des Princes
2ème Transat Jacques Vabre avec Kito de Pavant
2012 1er Défi du Prince (Multi50)
1er Estuaire Challenge Multi
2011 1er Transat Jacques Vabre (avec Samuel Manuard ; Multi50)
3ème du Trophée du Port de Fécamp (Multi50)
2010 1er Grand Prix de Douarnenez (Multi50)
1er Tour de Belle Ile (Multi50) : Record de l’épreuve
1er Vendée – Saint Pétersbourg (Multi50 en équipage)
Route du Rhum : Abandon
2009 1er Trophée Prince de Bretagne (Multi50)
Transat Jacques Vabre : Abandon (Multi50, avec Jean Le Cam)
2008 1er Transat Québec – Saint Malo (à bord de Crêpes Whaou)
2007 1er Transat 6.50 La Rochelle – Salvador de Bahia (Mach 6.50)
1er Transgascogne (Mach 6.50)
2005 Trophée Jules Verne à bord d’Orange 2, en 50j16h20′
2002 Trophée Jules Verne à bord d’Orange 2, en 64j08h37′